• et un clic là

    L’homme qui aimait trop les livres. Allison Hoover-Bartlett

    La fascination pour la littérature est une grave maladie avec laquelle il ne faut pas trop plaisanter. Les bibliovores ne sont jamais rassasiés et s’entourer d’écrits relève parfois du syndrome de Diogène. C’est ainsi qu’est bâtie cette oeuvre, on se retrouve lové sous une constellation où brillent titres, noms d’auteurs et anecdotes de livres qu’on a lus et qu’on aimerait relire, ou qu’on ne connait pas encore mais qu’on meurt d’envie de découvrir.

    Lire la suite

    La vraie vie. Adeline Dieudonné

    N’attendez pas cet été pour découvrir ce premier roman. Le lire au bord de la piscine aurait quelque chose de discordant. La violence vue par le prisme de l’oeil d’un enfant n’a, me semble-t-il, jamais senti les fragrances de la crème solaire ni de quelqu’autre onguent. Alors, si vous êtes sensibles, un petit conseil, rapprochez-vous subrepticement de votre voisine de train pour ne pas vous sentir seul avec le texte…

    Lire la suite
    Fabrice Caro. Le Discours

    Fabrice Caro. Le discours

    Un discours ! Un discours ! Qui n’a jamais prononcé ou entendu cette injonction lors d’un mariage ? Mais quand ces deux petits mots vous sont adressés, que faire, sinon fuir ou tenter de s’échapper ? Un roman soliloque qui claque comme les Frizzy Pazzy de notre enfance.

    Lire la suite

    Onzième roman, livre dix huit. Dag Solstad

    Vous êtes un fan de Haneke, le festival de Cannes est trop loin, et vous aimeriez déjà vous rafraîchir à la froideur des sentiments ? Vous avez éprouvé un mal de dent lancinant en lisant La leçon, de Ionesco, et suffoqué en allant voir Le canard sauvage, d’Ibsen, vous rêvez de ressentir à nouveau le frisson de l’oppression ? Vous êtes metteur en scène de théâtre et êtes en quête d’une nouvelle bonne tragédie ou vous avez simplement envie de lire un bon bouquin ? Onzième roman, livre dix-huit est fait pour vous.

    Lire la suite
x