• et un clic là

    Julie Marx. La journée de la vierge

    Voilà l’été, vous êtes entièrement monoïée. Ainsi huilée, vous avez aisément glissé dans votre tout petit-petit mono, bi, tri, quadri, quinkini. (Dieu sait où commence et s’arrête la liberté du kini…) Lunettée, chapeautée, votre corps, oint de fleur de tiaré, est à présent allongé sur un paréo qui vous colle au dos. Pas de doute, les pieds ensablés, vous êtes prête à quelques légèretés.

    Lire la suite

    Olivier Adam. Chanson de la ville silencieuse

    Adamophile depuis le début, autrement dit femme-fan non pas du chanteur italien mais de l’auteur français, je préfère être sincère et vous avouer que je manque complètement d’objectivité. Le mieux : le lire pour vous faire une propre opinion et qu’on en discute autour d’un bon saucisson*.

    Lire la suite
x