• et un clic là

    Onzième roman, livre dix huit. Dag Solstad

    Vous êtes un fan de Haneke, le festival de Cannes est trop loin, et vous aimeriez déjà vous rafraîchir à la froideur des sentiments ? Vous avez éprouvé un mal de dent lancinant en lisant La leçon, de Ionesco, et suffoqué en allant voir Le canard sauvage, d’Ibsen, vous rêvez de ressentir à nouveau le frisson de l’oppression ? Vous êtes metteur en scène de théâtre et êtes en quête d’une nouvelle bonne tragédie ou vous avez simplement envie de lire un bon bouquin ? Onzième roman, livre dix-huit est fait pour vous.

    Lire la suite

    Julie Marx. La journée de la vierge

    Voilà l’été, vous êtes entièrement monoïée. Ainsi huilée, vous avez aisément glissé dans votre tout petit-petit mono, bi, tri, quadri, quinkini. (Dieu sait où commence et s’arrête la liberté du kini…) Lunettée, chapeautée, votre corps, oint de fleur de tiaré, est à présent allongé sur un paréo qui vous colle au dos. Pas de doute, les pieds ensablés, vous êtes prête à quelques légèretés.

    Lire la suite

    Olivier Adam. Chanson de la ville silencieuse

    Adamophile depuis le début, autrement dit femme-fan non pas du chanteur italien mais de l’auteur français, je préfère être sincère et vous avouer que je manque complètement d’objectivité. Le mieux : le lire pour vous faire une propre opinion et qu’on en discute autour d’un bon saucisson*.

    Lire la suite
x